Chargement en cours
Ma sélection

Lot 233 - Armand POINT (1860-1932) - La danse de Salomé - Huile sur toile signé vers le bas [...]

Estimation : 10 000 € / 15 000 €

Adjugé 47 000 €


Résultats sans frais

Armand POINT (1860-1932)
La danse de Salomé
Huile sur toile signé vers le bas à gauche dans la nappe
H. 93 cm - L. 74 cm
Dans son spectaculaire cadre en bois sculpté et doré à décor de chardons.
Réentoilé

Provenance : Whitford and Hughes, Londres, 1985.
Cette œuvre est à mettre en rapport avec «Le festin d’Hérode, la danse de Salomé » de Filippo Lippi, conservée à la cathédrale de Prato. Nous retrouvons le dessin préparatoire lors de l’exposition Armand Point à la Galerie Georges Petit à Paris de 1899, puis à la Galerie Coligny à Paris, 12 novembre-12 décembre, 1981, décrit sous le n°22, « Salomé dansant devant Hérode ».
À ses débuts, Armand Point fut fortement influencé par l’art des la Renaissance italienne.
Armand Point fut fortement influencé, à ses débuts, par l’art de la Renaissance italienne. Cette influence devait transparaître dans ses tableaux jusqu’à la fin de sa vie. Peu reconnu par les critiques, jugé passéiste et accusé de pastiche, il éprouve cependant pour le Moyen Âge et la Renaissance la même admiration que celles des Préraphaélites tels que Morris, Ruskin ou Burne-Jones.
Dans sa croyance en la fusion de tous les arts et son désir de faire revivre l’ancienne corporation des artistes, il fonda en 1896 l’atelier de Haute-Claire à Marlotte. Il s’y entoura d’artistes et artisans de toutes nationalités, tel Ricome, spécialisé dans les techniques du bronze et de l’émail, qui était l’un de ses plus proches collaborateurs. Lui-même devint également émailleur, potier, verrier, orfèvre, décorateur, tout en continuant à peindre et dessiner.

Demander plus d'information

Thème : Peintures et dessins Ajouter ce thème à mes alertes