Chargement en cours
Ma sélection

Lot 158 - Chapeau traditionnellement attribué à l’Empereur Napoléon Ier - Ce chapeau [...]

Adjugé 280 000 €


Résultats sans frais

Chapeau traditionnellement attribué à l’Empereur Napoléon Ier
Ce chapeau aurait été ramassé, après la bataille de Waterloo et la fuite de Napoléon, par le capitaine des Dragons, baron Arnout Jacques van Zuijlen van Nijevelt. Ce fut l’un de ses plus prestigieux trophées de guerre. De forme traditionnelle dite « à la française », en feutre dit « castor noir », sans cocarde, ganse en cannetille (peut-être postérieure) et bouton en bois encore partiellement recouvert de soie. La partie supérieure de l’aile avant est renforcée à l’intérieur par une pièce cousue de feutre noir de 15,5 cm de long sur 4 cm de large. Sans basane (l’empereur était allergique) sur le pourtour.
L. 49 cm - H. aile arrière 25,7 cm - H. aile avant 19 cm
D. intérieur entre 58 et 59 cm
Accidents, déchirures et craquelures, anciennes restaurations notamment deux bandes de renfort de tissu à l’arrière. La coiffe est manquante.
Il est présenté dans la boîte de l’Exposition internationale de Bruxelles en juin 1897. Elle est en bois gainé de toile, et porte une étiquette d’exposition imprimée à l’extérieur « Bruxelles - Kermesse. Exposition du chapeau. N° d’ordre : 7. Nom du propriétaire : Baudelet » ; et un intérieur en velours vert impérial (postérieur).
30 000 / 40 000 €
Provenance :
- Baron Arnoud van Zuijlen van Nijevelt (1787-1821), capitaine de Dragons hollandais à la bataille de Waterloo, mort sans descendance.
- Par héritage au piqueux du baron Arnout van Zuijlen van Nijevelt.
- Par héritage à son coiffeur Monsieur Jean Joseph Baudelet (mort en 1899).
- Par descendance à Madame Clara Pauline Baudelet, sa fille.
- Donné le 30 octobre 1955 à Monsieur Fernand Mignon.
- Donné le 1er novembre 1972 à Monsieur Francy Helseviers, son neveu. Vente Ader Picard Tajan, 27 octobre 1976, lot 93.
- Vendu à M. Bernard Thouvenin le 28 avril 1986, puis par descendance.
Exposition :
Exposition Internationale de Bruxelles, juin 1897, Exposition rétrospective du chapeau, répertorié au catalogue page 13, sous le n° 32 « Chapeau que portait Napoléon à la bataille de Waterloo. A appartenu au baron van Zuylen, appartient actuellement à M. J.-J. Baudelet ». Le catalogue de l’exposition dans lequel figure ce chapeau sera joint, ainsi que les lettres faisant état des différents changements de propriétaires.
Sur les 120 couvre-chefs portés par l’empereur, selon les estimations des historiens, seuls 19 d’entre eux ont été répertoriés.
Ces chapeaux, de facture très simple, étaient fabriqués pour la plupart par Poupart & Cie « Chapelier, costumier et passementier de l’Empereur et des Princes », dont le magasin se trouvait au Palais du Tribunal, actuel Palais Royal. À partir de 1813, l’Empereur changea de chapelier et se fournit chez Maneglier, rue de Richelieu.
Il existait constamment douze chapeaux en service, chacun d’eux devant avoir une durée de vie de trois ans ; ils étaient renouvelés à raison de quatre par an (soixante francs pièce). L’empereur faisait d’abord porter ses chapeaux par Constant (Louis Constant Wairy, dit Constant (1778-1845) premier valet de chambre de l’Empereur) afin de les casser.
Comparaisons techniques :
- Le tour intérieur de tête, de forme ronde, bien que cabossée, est de 58 cm. Les tours intérieurs de tête variaient sur les chapeaux de 56 à 59 cm.
- La longueur est de 49 cm, comme les chapeaux du Musée de l’Armée et notamment celui de la Campagne de Russie.
- L’aile avant est de 19 cm, L’aile arrière est de 25,7 cm.

Demander plus d'information

Thème : Armes, Militaria, Chasse Ajouter ce thème à mes alertes